Couleur Tao - Danse en Présence

Danse en présence


Intervenante Catherine Veissiaire

L’atelier d’improvisation Dansée (de trois heures ) sera rythmé par des rituels dans lesquels nous traverserons des paysages imaginaires, des espaces gigognes, des musiques silencieuses, des temps kaléidoscopiques. Nous danserons avec le poids de nos pas sur le sol et parfois dans l’immobilité… Nous voyagerons à travers les différentes énergies qui se présenteront, rebondirons sur la gravitation, explorerons, signerons, volerons enracinés, jonglerons avec les quatres éléments. Nous cueillerons et accueillerons les fruits de nos Danses. Pour un épanouissement personnel, la quiétude et le bonheur de chacun et de tous, DANSONS ! Chaque temps Dansé dans tous ces espaces offerts appellera à la poétique du mouvement et à être présent à la présence.

DANSE EN PRÉSENCE c’est un espace, ce sont des espaces, pour danser en présence de soi, des autres, de l’autre, de l’environnement, s’amuser et jouer.

HABITER ET ÊTRE PORTÉ PAR LA DANSE, porter pleinement son corps, le sentir respirer, vivant, se détendre , être aussi en empathie kinesthésique. Créer du lien social dans une sphère enthousiaste invitant aux jeux . Découvrir d’autres sentiers corporels que ceux habituellement utilisés, permettant ainsi au cerveau de poursuivre son étayage synaptique . S’incarner, passer de la corporéité à la corporalité (du corps que l’on est au corps que l’on a ) à la présence.

Une danse, Un dispositif, une pratique expressive corporelle Inspiré de la phénoménologie, vu du prisme psychocorporel et de l’Art.

Agenda

Fév 2023

dim 26 février 2023 – 14h30 - 17h30 Danse en présence – Salle de Danse – Maison Mérindol – Avignon – DETAIL

Avr 2023

dim 30 avril 2023 – 14h30 - 17h30 Danse en présence – Salle de Danse – Maison Mérindol – Avignon – DETAIL

Démarche de l’intervenante

« Enfant, je dansais constamment, sur toutes les musiques ainsi que sur les silences et les bruits de la volcanique campagne Auvergnate. C’est à l’âge de 8 ans que je pris mon premier cours de danse rythmique, méthode Irène Popard, où il s’agissait essentiellement d’improvisation. Je compris très vite que la Danse serait mon principal moyen d’expression et une grande histoire d’amour. Ressentant les bienfaits de la danse sur tout mon être, je me mis à l’étudier sans interruption jusqu’à aujourd’hui (même si ma vie ma fait faire quelques aller et retours). M’épanouissant pleinement je me mis alors à fréquenter les studios de danses, et je découvris la danse classique, le moderne jazz , la danse africaine, le flamenco, les claquettes… ainsi que leurs Danseurs et Danseuses, frères et sœurs de Passion.

Il me devint alors naturel de penser en faire mon activité professionnelle: il s’agirait dans un premier temps de transmettre ma passion pour la danse, ses différentes techniques et ses fondamentaux. Une fois le diplôme d’Etat de professeure de danse obtenu, formation pendant laquelle je découvris la danse contemporaine , ( la kinésiologie, l’histoire de la danse , de la musique , la pédagogie, la psycho-pédagogie, l’anatomie pour le mouvement…) je suis partie sur les chemins de la création artistique.

En effet, pendant cette formation de professeure trois chorégraphes des Pays de la Loire me remarquèrent et me firent la proposition de devenir danseuse professionnelle interprète contemporaine. J’ai donc saisi cette chance d’apprendre la profession de danseuse interprète.

Merveilleux métier qu’est la scène, le travail de création, le vivre en compagnie… Pendant ces 15 années de vie d’artiste chorégraphique scénique contemporaine je m’intéressais toujours à d’autres danses, méthodes, techniques, chorégraphes, Danseurs, concepts de danse… J’ai alors rencontré les univers et la recherche de Cécile Proust avec Les danses du Monde, de Hervé Diasnas en Danse et taï-chi chouan, de Trisha Bauman pour le body mind centuring , de Tayeb Benamara et Wes Howard pour la Danse environnementale , de Peter Goss, de Brumachon , de Catherine Divéres et son travail avec la danse Bûto, de Daniel Larrieu au C.C.N de Tours, l’univers cinématographique des chorégraphes et directeurs du C.N. D.C d’Angers, Joëlle et régis Bouvier – Obadia, ainsi que Loïc Touzé pour la danse contact et improvisation…

Puis, m’intéressant de près aux effets thérapeutiques que l’Art pouvait apporter, je suivis une formation de thérapeute à médiation artistique arts plastiques et de danse-thérapie en danse primitiviste, et sur le développement psychocorporel et maturité du petit enfant accompagné de son
parent (toujours en lien avec le mouvement). J’ai aussi pris énormément de plaisir à chorégraphier pour le collectif d’artistes « Émile Orteils », faire récemment de la Danse transe-sauvage en compagnie d’un poète et d’une chanteuse – magicienne des sons .

Ma plus grande joie, aujourd’hui, est toujours celle de transmettre, partager l’Art de la Danse, de voir des êtres heureux de se reconnecter à leur corps, aux autres, à l’Autre, de Danser, de répondre présent à la vie! D’où cet appel aujourd’hui à la création de DANSE EN PRÉSENCE. »

Catherine Veissiaire